Logo de Pedopsy
***Page d'accueil***"
 Retirez '.NonPasDeSpam' dans l'adressePour nous écrire, cliquez ici et retirez '.NonPasDeSpam' dans l'adresse

bannière d'accueil





Manifeste pour une Europe Parfaite


  • 1) Une Europe à Visage Humain : A l'origine pacifique, l'Europe ou la CECA s'est constituée sur un embryon de commerce basé sur le charbon et l'acier. Pour des raisons économiques,les pays européens les plus développés ont quasiment perdu tout leur potentiel industriel dans ces domaines qui nécessitaient beaucoup de main d'oeuvre. Les conséquences humaines passaient après. Certes, il s'agit là de métiers pénibles et dangereux. Mais les décisions européennes ont cette fâcheuse tendance à supprimer des capacités d'emploi. La CEE, pardon l'UE (Union Européenne) actuellement mature devrait avoir comme objectif principal de préserver avant tout la vitalité, la prospérité, et, les capacités d'emploi de ses citoyens et intégrer sur le plan financier des compensations de ré-affectation et ne pas précipiter les catastrophes économiques souvent prévisibles mais les accompagner et amortir progressivement leurs conséquences. L'Europe ne doit plus créer des zones "free of taxes", des eldorados ou des défiscalisations pour des sociétés intra ou extra-européennes anti-sociales (Amazone, Apple, Facebook, Google ...). Halte au dumping fiscal et social avec nivellement par le bas. Il faut qu'en Europe progressivement l'humain prime sur l'économique et le financier, que le profit soit encadré pour devenir collectif et non limité à 5% de la population mondiale. Le profit égocentré est le germe de la violence et des guerres communautaires ultérieures. Il faut par ailleurs créer une taxe sur tous les systèmes productifs robotisés afin de suppléer à une économie artisane indispensable qui malgré son coût doit être sanctuarisée et préservée ...


  • 2)Une Europe Fiscale : Pour asseoir une solidité européenne cohérente, il est indispensable de la baser sur une imposition directe et indirecte individuelle ou sociétale progressivement équivalente quelque soit le pays dont dépend ses citoyens ou ses entreprises. Bien sûr cette fiscalité égale ne peut s'appliquer du jour au lendemain sans énormes difficultés. Il faut toujours y appliquer un correctif de niveau de vie. Afin que l'Europe accompagne tous ses citoyens vers le mieux-être je conseille pour la contribution fiscale des pays (donc de leur citoyens et de leur entreprise) une correction proportionnelle à leur Produit intérieur Brut. Ici, le rapport du PIB du pays concerné sur le PIB européen moyen. A terme, l'Europe doit être moteur de tous les améliorations de la condition humaine comme celles du pib et de la fiscalité de chacun des pays qui la constitue. ...

  • 3) Une Europe Protégée : : Il est indispensable que les pays européens soient protégés des aléas du commerce mondial. Idéalement, on devrait pouvoir laisser la libre circulation pour les hommes mais on ne peut laisser libre la circulation des biens et des services. Derrière leur prix de vente se cachent des protections sociales, des niveaux de vie, et pour tout dire des conceptions politiques de solidarité très divergentes. Il est donc nécessaire d'appliquer à tout produit extérieur à l'Europe une taxe sociale d'importation qui amène son prix au prix moyen européen...

  • 4) Une Europe Solidaire (solidarité interne entre ses pays membres) : De même les échanges intra-européens doivent être régulés. Ils doivent absolument empêcher que dans un de ses pays le prix d'achat d'un produit ou d'un service puisse tomber à un niveau inférieur à son coût minimal de revient. Prenons le cas actuel du lait ou de la viande de porc. L'Europe fixe un prix européen d'achat. Dans chaque pays européen, le prix d'achat minimal doit alors être égal au prix européen multiplié par le rapport du PIB du pays producteur sur le PIB moyen européen. Bien sûr l'Europe doit favoriser le rattrapage différentiel des PIB et des couvertures sociales pour chacun des pays le constituant. Les taux de crédits (TEG et agios) doivent également être limités à un maximum de trois fois le taux d'intérêt européen de la BCE et déclarés usuriers au-delà (soit environ au delà de 3%/an ) que ce soit pour les particuliers, les entreprises, et les nations, et, surtout les banques ...

  • 5) Une Europe Intelligente : L'Europe doit être à l'écoute de ses peuples mais elle doit aussi pouvoir décider à la majorité démocratique de ses membres sans attendre l'hypothétique unanimité. Chacun des citoyens de ses pays membres doit en élire un seul président européen, une seule équipe dirigeante européenne, et des députés. Les anciens pouvoirs étatiques doivent progressivement s'effacer au profit du pouvoir européen. L'Europe doit pratiquer une laïcité offensive intelligente sur son clergé comme sur toute congrégation avec le pouvoir de nomination, de rétribution et de révocation (comme en Alsace et en Allemagne) et de vérification . L'Europe doit oser légaliser avec surveillance médicale le cannabis et les drogues associées (MDMA) pour lutter contre la délinquance du trafic et l'apparition de produits mortels non contrôlés donc mortels, comme elle le fait pour le tabac et l'alcool.
    En matière de prostitution, la France doit cesser ses déclinaisons cocardières Marthe-Richardiennes et enfin lever le voile sur une autre addiction toute aussi problématique, l'addiction sexuelle et organiser pour contrôler et protéger ses concitoyens la création d' Eros Center ou de Home Love.
    Une Europe qui propose des services publics de qualité et seuls gages de l'impartialité (à l'opposé de la recherche effrénée du bénéfice réservé pour les entreprises privées) au lieu de les détruire en les décriant comme "source des dettes nationales et des dix quiproquo psy ".

  • 6) Une Europe Attractive : L'Europe doit avoir comme objectif de devenir un vrai paradis pour ces concitoyens et d'y attirer tous les étrangers de bonne volonté.

  • 7) Une Europe Prolifique : La seule possibilité d'éviter les burn-out, les morosités, les hésitations procréatrices est de soigner et de protéger le plus adéquatement chacun de ses concitoyens qu'il soit enfant, travailleur, ou retraité. Chacun d'eux doit pouvoir aspirer à la sérénité pacifique et à la coopération bénéfique.

  • 8) Une Europe Pacifique et en Paix : L'Europe doit garantir la paix dans les pays qui la constitue. Mais elle doit également lutter contre le terrorisme interne ou externe sous toutes ses formes. Elle doit avoir les capacités de garantir cette paix par une armée européenne à laquelle chaque pays y contribue. Elle n'a pas connu de guerre sur son sol depuis presque 70 ans. Il faut que cette paix soit pérenne, que sa volonté soit pacifique sans refuser le combat s'il est impératif car la "der des der" est toujours à venir...

  • 9) Une Europe Généreuse : L'Europe a de tout temps accueilli les sujets persécutés pour des motifs politiques. Les réfugiés politiques doivent pouvoir être accueilli dans tous les pays de l'Europe au prorata de leur démographie et de leur PIB. Elle ne doit sacrifier aucune génération en particulier les jeunes et les vieux qui doivent être plus soutenus car fragiles.

  • 10) Une Europe qui prépare l'avenir avec sa jeunesse : L'Europe doit cesser de croire que le terrorisme est uniquement la conséquence d'un mode de vie et de règlements externes à elle-même. L'Égalité et la Fraternité n'y sont actuellement que des leurres inconsistants et le terrorisme est induit par nos modes éducatifs élitistes qui ne flattent que les égoïsmes individuels au détriment de l'autre (confer la radicalisation en Europe, radicalisation de ceux qui se vivent comme exclus!, radicalisation en cours d'études en 2016 au CNRS). Les pratiques politiques actuelles en particulier à l'égard de notre jeunesse ne sont absolument pas neutres dans ces évolutions inquiétantes où l'idéalisme se conjugue au négatif. Le chômage et la pauvreté sont le terreau essentiel de la criminalité, de la délinquance (traffic d'armes, activités mafieuses) et du terrorisme. Certes le nombre des affaires de criminalité a diminué de 2000 à 2012, mais la violence s'y est accrue.

    Devant la pression totalitaire cette fois à l'échelle d'états extrémistes, illuminés, corrupteurs, terroristes et assasins, il est urgent de réformer nos propres machines et structures européennes à discriminer. L'Europe doit accentuer fortement sa politique de prévention dès la scolarisation en maternelle et en primaire en s'opposant aux bagarres, aux insultes ad hominem, aux harcèlements, aux oppositions stériles, aux ségrégations (par ex. : Bolosses contre Populaires) et préparer ses citoyens à travailler ensemble et non l'un contre l'autre. Il faut mettre au centre de notre Europe un altruisme coopératif et constructif qui encadre solidement nos tendances égoïstes et perverses naturelles. L'enfant et tout autant l'adolescent contemporains ne peuvent entrer dans la réalité du monde violent des adultes que par des secousses émotionnelles qu'il faudrait accompagner plus solidement, en particulier dans la cour de nos écoles (confer le cinéma de Mickael Haneke).

    Notre Enjeu sociétal Européen ne se situe plus dans la classe des écoles, il s'est clairement installé dans la cour de récréation et dans la rue où la haine explose et décime des innocents de façon lâche et abjecte...

    Il faudrait également donner à chaque jeune comme à chaque chômeur un droit à la formation professionnelle après l'école. Il faudrait veiller également à ce que les nos interdits dangereux (moins de 18 ans, par exemple, pour les vidéo ) soient mieux respectées par les parents et les enfants ...


lignerouge

page réalisée par pedopsy Patrice Duquenne
Dernière révision :